Des voiliers sur le Tage contre le nouvel aéroport de Lisbonne

Publié le

Nous voilà rendu à Lisbonne où nous avons participé à une action contre la construction d’un nouvel aéroport à Montijo !

On vous raconte depuis le début ?

Arrivés samedi dans le Tage, le fleuve qui passe à Lisbonne, certain.e.s d’entre nous se sont rendu.e.s à la journée d’action mondiale appelée « Alarme Climatique ». À Lisbonne, ce samedi 8 décembre, l’alarme climatique a sonné devant le siège de la société pétrolière Australis contre l’extraction du gaz de schiste dans la zone centrale du Portugal.

+ d’infos pour les lusophones ici.

 

Le lendemain, nous avons rejoint une action sur la place centrale de Lisbonne organisée par différents collectifs portugais en lutte contre la construction d’un nouvel aéroport ici. Ce nouvel aéroport menace l’écosystème de l’estuaire du Tage, un des estuaires les plus importants d’Europe occidentale. Face aux avions, au kérosène et au béton, nous avons voulu mettre en avant la possibilité de se déplacer autrement grâce au vent et à l’eau, en prenant son temps et en échangeant avec les personnes vivant ici. Face au low cost, on privilégie le slow trip…

Action contre l’aéroport de Montijo. En arrière plan, le Tage, Tupamaro et Roi Arthur

 

De plus, on se sentait un peu concerné, non seulement car cette lutte à besoin d’être soutenue et amplifiée, mais aussi parce qu’elle nous rappelle quand même un peu la ZAD de Notre Dame des Landes pour laquelle nous nous sommes battu.e.s et pour laquelle nous continuerons à nous battre, d’autant plus que vous allez rire, mais le promoteur privé de ce nouvel aéroport à Lisbonne n’est autre que Vinci ! Vinci Partout ? ZAD partout !

 

Voici la vidéo de l’action, cliquez sur « CC » en bas à droite pour avoir les sous-titres en français.


Et enfin, voici le communiqué de presse traduit en français pour celles et ceux qui veulent en savoir plus :

« Dimanche dernier, des voiliers et des dizaines de gens se sont rassemblés à Lisbonne pour une action surprise en défense de l’estuaire du Tage et contre le nouvel aéroport de Lisbonne.

Pendant qu’au sommet du climat en Pologne on continue le “business as usual”, deux voiliers ont mouillé devant le centre ville et ont débarqué au Terreiro do Paço, lors d’une action intitulée “Hisser les voiles pour l’estuaire du Tage! Non au nouvel aéroport du Montijo” .

En plein centre touristique, des dizaines de gens ont joué des percussions, distribué des tracts sur le projet et les ses impacts, montré et chanté des mots d’ordres tels que “Aéroport? Tage mort!”, “Plus de de voiliers, moins d‘avions”, “Vinci partout? Zad partout!”.

Une action pour rappeler qu’une des grandes richesses de Lisbonne est cet estuaire qui est un des plus importants de l’Europe occidentale ; un vrai paradis de biodiversité bien plus ancien que la ville. La qualité de vie des populations actuelles et futures devrait être au coeur des préoccupations des pouvoir publics plutôt que la volonté de verser toujours plus de béton, d’attirer toujours plus de low-cost, d’amuser toujours plus de touristes.

Les voiliers de l’association LiberBed sont venus depuis la Bretagne, la région où est née la ZAD et où on a réussi à arrêter la construction de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Un méga projet de Vinci – qui a racheté la compagnie publique Aéroports de Portugal lors de “la crise” en 2012.

Les militant.e.s se sont solidarisé.e.s avec la lutte de la population de Montijo, et des membres de la  Plateforme Cívique Aeroporto BA6 – Montijo Não https://plataformacivicaba6nao.pt/ ont rejoint l’action.
Partout dans le monde les gens sont en train de se mettre ensemble pour résister à l’augmentation de l’aviation https://stay-grounded.org/  – et proposer des modes de transports, une société, et une économie plus juste et écologique. »

Quelques échos dans la presse portugaise : ici et .

À bientôt !