Les agités du bocal (à projets)

Baptiste Ansion

IMG_20151227_000630

Diplôme d’état d’assistant de service social en poche, Baptiste monte à Paris en 2010 afin de pratiquer son métier auprès de personnes en situation d’itinérance. Après deux ans au Samu social parisien, où il côtoie l’exclusion et ses ravages, Baptiste décide de poursuivre son exploration du milieu social en partant effectuer un Master en travail social à l’Université du Québec à Montréal. Fort de ses huit années passées dans le secteur de l’aide à la personne tant comme praticien que comme universitaire, Baptiste a aujourd’hui acquis une certitude : le travail social a le devoir de se réinventer. Amateur d’initiatives alternatives, il décide, dès son retour en France à l’été 2015, d’embarquer dans l’ambitieuse aventure LiberBed et effectue dès l’automne une formation de matelot sanctionnée par l’obtention d’un Certificat d’initiation nautique. S’il n’est pas un grand naturaliste – en dépit des nombreuses explications d’Anthony, il confond toujours « mouette » et « goéland » –, Baptiste assoit cependant la mission sociale de l’organisme en apportant au projet associatif son intérêt, ses connaissances, ses compétences et sa sensibilité pour les relations humaines.

Sarah Gangloff11954731_112884892399913_6207062539921892776_n

Seule extra-bretonne de l’équipe, Sarah vient d’un peu partout: Lot-et-Garonne, Bordeaux, Vercors… Elle est, au gré des saisons, jardinier, voyageuse, masseuse, skieuse ou encore matelot. Elle se passionne pour le bien-être de l’Homme et applique sa philosophie par le biais du savoir-vivre ensemble, la prise de conscience du corps et de l’esprit et la qualité du monde qui nous entoure. Sarah intègre l’équipe de LiberBed pour partager ses valeurs d’éducation populaire relative à l’environnement et semer des graines partout où le vent portera le projet.

Pauline Le Hyaric

assoPauline, c’est l’insulaire du groupe. Originaire de l’île de Houat, elle décide de faire de sa passion pour la nature son métier. Elle intègre un BTS Gestion et Protection de la Nature spécialité animation, puis une licence professionnelle en expertise naturaliste. Elle s’investit et apprend  auprès d’associations de protection de la nature et d’éducation à l’environnement (Bretagne-Vivante, Ligue pour la Protection des Oiseaux, GRoupe d’Etude des Invertébrés Armoricains). Ornithologie, botanique, arachnologie…elle s’intéresse à de nombreux taxons. Son leitmotiv, concilier expertise naturaliste et éducation à l’environnement pour que chacun puisse comprendre le monde qui l’entoure et à son tour le protéger. L’horizon elle connait et ne peut s’en passer, alors c’est tout naturellement que Pauline réfléchit et crée en compagnie d’amis l’association d’éducation popul’ERE, éthique et collectif LiberBed. Partager, transmettre et prouver qu’il est possible de faire autrement, d’ouvrir le champ des possibles dans un monde où il devient nécessaire de se diriger vers une mutation socioécologique effective de notre société.

Anthony Paal

24457907_l_b8950a333562ecbba2a0e3050c009a67Passionné par la nature et le vivre ensemble et écœuré par les inégalités et la destruction de la biosphère, Anthony a décidé d’agir en devenant éducateur popul’ERE.
Il a passé quatre ans à étudier l’éducation relative à l’environnement et l’éducation populaire au sein de divers organismes ( Éclaireuses Éclaireurs de France de Rennes, Centre ERE à Montréal, L’Accorderie de Montréal, Mandaterre et le festival Échofête à Trois-pistoles, Groupe Sortir ! Du réseau École et Nature…) qui ont suscité en lui ses valeurs et lui ont permis de découvrir diverses approches pédagogiques et solutions pratiques. Happé dernièrement par l’appel de la mer qui l’a vu grandir il se forme pour devenir skipper et se rapprocher de ce milieu « primordial pour notre avenir et pédagogiquement très riche » . En 2015, il souhaite participer à son échelle à l’émancipation des personnes et du monde des pressions socioécologiques. Il sème alors l’idée d’association auprès de ses proches qui donneront bientôt naissance à LiberBed. Il apporte ainsi son expérience à cette aventure humaine mais surtout son entêtement pour la libération de notre imaginaire et la volonté de faire évoluer notre société, car pour lui, résister, c’est créer!